Projet2 Le débat d'idée

I/. EXPRESSION ORALE : (15mn.) - Imprégnation et préparation matérielle. (besoins) ...il s’agit d’investir la fonction polémique (le débat d’idées). - Prendre position ou s’impliquer dans son discours. - valoriser une thèse et discréditer l’autre en renforçant l’argumentation grâce à l’effet de contraste. -La thèse et l’antithèse. -Etude du système d’énonciation propre à la technique d’expression. - Les indices de la présence du locuteur dans les propos tenus.                                                                                                         II/. EVALUATION DIAGNOSTIQUE : (30mn.) Objectifs d’apprentissage : - Tester et mobiliser les informations antérieures de l’apprenant. « L’automobile est une invention qui a connu et connaît encore un développement extraordinaire. Elle reste cependant très controversée car elle présente des avantages et inconvénients. » Question : quels sont les avantages de l’automobile ? Réponse : expression libre (vitesse , confort, ……etc) Question : quels sont ses inconvénients ? Réponse : expression libre (pollution, accident routiers ……etc) Question : ce que vous pensez de l’automobile est votre « point de vue » comment pouvez-vous donc convaincre vos interlocutaires ? Réponse : En donnant des arguments

 III/CONTENU DE LA SEQUENCE ACTIVITE 1 : COMPREHENSION DE L’ECRIT 1\ TEXTES SUPPORTS a\ texte01 : Comment reconnaître le racisme ? P72/73 b\ texte02 : Faut-il dire la vérité au malade. P80/81 ACTIVITE 2 : COMPREHENSION ORALE Support : ACTIVITE 3 : PRODUCTION ORALE ACTIVITE 4 : GRAMMAIRE ACTIVITE 5 : VOCABULAIRE ACTIVITE 6 : PRODUCTION ECRITE ACTIVITE 1 : COMPPREHENSION DE L’ECRIT LES OBJECTIFS D’APPRENTISSAGE -Saisir l’image du texte. -Identifier le domaine, le thème, et les mots clés -Réguler la prise de parole. -Réorienter le débat en cas de digression. -Identifier les caractéristiques du texte argumentatif. Plan de l’activité : -Présentation du texte -Lecture du texte -Analyse du texte. -Synthèse. Durée : 2 heures. Support 01: Comment reconnaître le racisme ? P72/73 de : Tahar Ben Djelloun Activité : COMPPREHENSION DE L’ECRIT Déroulement de l’activité : I- Observation du texte / Hypothèses de sens : (Écrire sur un coin du tableau) Question : Quel est le thème de ce texte ? Rép. : Le racisme. Question : Qui écrit ce texte ? Rép. : Tahar Ben Djelloun. Question : A qui est-il écrit ce texte ? Rép. : Ce texte est écrit à sa fille en particulier et aux lecteurs en général. Question : Quelle est la source de ce texte ? Rép. : Le même livre de l’auteur : « Le racisme expliqué à ma fille ». Question : Quelle(s) hypothèse(s) pouvez-vous former ? Rép. : Deux hypothèses à vérifier : a- Ce texte explique le racisme. b- Ce texte est expliqué dans un langage simple (déstiné à sa fille). II- Lecture magistrale suivie par une lecture individuelle. (Vérification des hypothèses de sens) III- Analyse du texte : Qust : Quels sont les personnages en présence dans le texte? Rép. : L’auteur et sa fille. Qust : Quel est le sujet de la discussion? Rép. : L’auteur parle du racisme, et comment le reconnaître. Qust : Relevez la progression dans l’explication du racisme. Par quoi l’auteur appuie-t-il chaque étape? Rép. : L’auteur commence par expliquer la différence entre haïr et être raciste contre qqn pour des raisons physiques, ensuite le faite de caractériser un peuple entier par le même vice, enfin généraliser le défaut d’une personne sur toute sa race. L’auteur appuie chaque fois ses dires par des exemples. Qust : Montrer que le but du père est double : expliquer et éduquer. Rép. : Beaucoup d’exemples montrent que le but du père est expliquer mais aussi éduquer : ainsi au début du texte l’auteur explique le sentiment du racisme « haïr un peuple tout entier pour des raisons illogiques » mais à la fin du texte il s’oriente vers l’éducation de sa fille, par exemple en lui disant : « pour pouvoir se moquer des autres, il faut savoir rire de soi-même ». Qust : Sur quel type d’exemples s’appuie-t-il? Rép. : Il s’appuie sur des exemples vécus en France le pays où il se trouve lui et sa fille. Là où il y a du racisme contre les Etrangers tels que les Arabes, les Noirs et les Turcs. Qust : Quel type de raisonnement le père utilise-t-il dans la troisième réplique? Rép. : Le père suit un raisonnement des plus simple, c’est que l’Etranger ne demande pas à ce qu’on l’aime mais seulement à ce qu’on le respecte, l’amitié peut naître de ce respect. Ensuite il faut effacer toute idée décidée d’avance sur des peuples entiers. Donc il ne faut pas généraliser. Qust : Relevez dans la troisième réplique la définition que donne l’auteur du « raciste ». Rép. : « Le raciste est celui qui généralise à partir d’un cas particulier. S’il est volé par un Arabe, il en conclura que tous les arabes sont des voleurs. » Qust : À quels lecteurs ce texte s’adresse-t-il ? De quoi veut-il les convaincre ? Rép. : L’auteur s’adresse à de jeunes Etrangers qui vivent en France, ou à de jeunes Français qui ne connaissent pas le sens exact du racisme. Il veut les convaincre du fait que le racisme est un sentiment à bannir et que tous les peuples doivent être unis par les liens de la fraternité humaine. TEST D’EALUATION : Lisez le texte « Faut-il dire la vérité au malade»page 80 et 81 puis dégagez son plan : (les arguments « pour », les arguments « contre » et la synthèse (la position de l’auteur) Activité : COMPPREHENSION DE L’ECRIT Faut-il dire la vérité au malade. P80/81 Déroulement de l’activité : I- Présentation du texte Observation du texte - Observez le texte et dites quels éléments le composent : Le titre Les paragraphes La source et l’auteur Hypothèse de sens : a- Ce texte parle du problème posé dans certaines cas de maladies. b- En cas de maladie grave faut-il dire la vérité au malade ? II- LECTURE MAGISTRALE DU PROFESSEUR. III- LECTURE ORALISEE DES ELEVES. IV- ANALYSE : Qu : De quels malades précis ce texte parle-t-il ? Rép : Le texte parle des maladies graves telles que le cancer. Qu : Etudiez les deux premières phrases du texte : combien de réponses sont attendues à cette question ? Rép : Deux réponses. Qu : Relevez le terme dans le même § qui précise le cadre dans lequel vont s’exprimer les réponses à ces questions ? Rép : C’est le mot « débat » Qu : Quel terme est utilisé pour marquer la transition entre les deux prises de position ? Rép : Le terme « Pourtant » Qu : En une phrase résumez la prise de position n°1 Rép : « Il ne faut en aucun cas dire la vérité au malade » Qu : Quels sont les arguments avancés pour[size=12] étayer la prise de position n°2 Rép : Les arguments de la seconde position sont : - lui dire la vérité est un respect du malade - il ne doit pas ignorer ce que les autres savent sur lui - lui dire la vérité c’est gagner sa confiance et le faire participer à son traitement. CORRECTION DU TEST D’EALUATION : A partir de ce que vous venez de comprendre, dégagez le plan du texte. III- SYNTHESE a- le plan du texte : 1/ La problématique : doit-on dire ou ne pas dire la vérité au malade ? 2/ La thèse : On doit dire la vérité 3/ L’antithèse : On ne doit pas dire la vérité 4/ La synthèse : (implicite) SYNTHESE GLOBALE Les caractéristiques du texte argumentatif : Qu : D’après les deux textes étudiés : - Qu’est ce qu’un texte argumentatif ? Comment se présente-il ? A Retenir : Le texte argumentatif est un texte qui contient un point de vue de l’auteur et qui cherche par le biais des arguments à persuader ses interlocutaires et de les influencer afin de mieux les convaincre. Il se caractérise par : 1- Un plan logique : thèse, arguments, conclusion 2- Présence de l’auteur.(subjectivité) 3- Emploi de verbes d’opinion.(point de vue) ACTIVITE 2 : COMPREHENSION ORALE Objectifs d’apprentissage : a- Développer l’écoute de l’apprenant. b- Sélectionner les informations essentielles. Plan de l’activité : 1- Lecture du texte (1ère écoute) 2- Lecture des questions 3- Lecture du texte (2ème écoute) 4- Répondre aux questions / vérification des réponses Durée : 1 heure TEXTE : Le racisme expliqué aux lecteurs du journal « Le Monde » P : 74 Qu : L’auteur veut expliquer une idée, un phénomène ou une notion? Ré : Un phénomène Qu : Relevez les exemples dans le texte. Quel rôle jouent-ils ? Ré : Ils servent comme arguments, ils renforcent l’idée de l’auteur. Qu : Quelle est l’idée rejetée par l’auteur dans le texte ? : C’est l’idée de la xénophobie et la haine des étrangers surtout ceux de races différentes. Qu: Quelle est donc celle défendue de manière implicite ? : C’est le faite d’accepter l’autre et d’être tolèrent. Qu : L’auteur rejette les justifications de ceux à qui il s’oppose. Repérez les arguments sur lesquels il s’appuie. Ré : il ne faut pas rejeter une personne pour la simple raison qu’il soit noir ou d’une autre race. Qu : Que pensez-vous de la façon avec laquelle l’auteur mène l’argumentation ? Ré : C’est une façon qui cherche à lier la xénophobie au racisme et ces deux sentiments sont basés sur une ignorance absolue. ACTIVITE 3 : PRODUCTION ORALE Objectifs d’apprentissage : - Rédiger et oraliser une thèse ou un point de vue. - Reformuler cette thèse de différentes façons (en variant les verbes d’opinion). - Trouver des arguments qui défendent et/ou refutent cette thèse. - Rédiger et oraliser une conclusion. Les thèmes proposés : - La télévision. - L’Internet. Durée : 1 heure Déroulement de l’activité : - La télévision. 1/ Que pensez-vous de la télévision ? 2/ Citez ses avantages 3/ Citez ses inconvénients 4/ Quel résultat final peut-on formuler ? - L’Internet. 1/ Que pensez-vous de l’Internet? 2/ Citez ses avantages 3/ Citez ses inconvénients 4/ Quel résultat final peut-on formuler ? (Expression libre des élèves) ACTIVITE 4 : GRAMMAIRE / VOCABULAIRE Titre : Les verbes à valeur explicative Objectif d’apprentissage [size=12]L’élève saura : Reconnaître et réemployer les verbes à valeur explicative. Déroulement de l’activité : I- COMPRENDRE : Observez la phrase suivante : L’augmentation des prix entraîne les syndicats à réclamer des augmentations de salaires Qu : à quoi sert le verbe

souligné ? Ré : à expliquer ce qui le précède. Qu : quelle est sa valeur donc ? Ré : c’est un verbe à valeur explicative.

A Retenir Certains verbes servent à expliquer, ils ont donc une valeur explicative. Ils interviennent comme des verbes explicatifs ou conséquence. Ex : entraîner, provoquer,