Blog

projet1 S3

Niveau : Troisième année secondaire

Projet I : Dans le cadre de la commémoration d’une journée historique, réaliser une

            recherche documentaire puis faire la synthèse de l’information à mettre à   

            la disposition des élèves dans la bibliothèque de l’établissement...............

Objet d’étude : Textes et Documents d’Histoire

Séquence 03: Analyser et commenter un fait d’Histoire.

Activité 01 : Lecture

Compréhension :

OBJECTIF :

-          Lire est comprendre le texte

     -     Écouter, analyser et commenter des propos sur un fait historique.

Le texte support : Une guerre sans merci.

                  Mahfoud KADDACHE, La Conquête Coloniale et la Résistance,

                                                      in ALGERIE , Editions Nathan-Enal, 1988

A- Image du texte :

            Le titre : « Une guerre sans merci » écrit en caractères gras

La ponctuation : les guillemets, les deux points, les dates.

            La source : Mahfoud KADDACHE,La Conquête Coloniale et la Résistance,                     

                                                                     in ALGERIE , Editions Nathan-Enal, 1988

           Hypothèse de sens :

- Quelles informations donnent le titre, le nom de l’auteur et la source du texte?

   - Texte historique qui parle de l’histoire de l’Algérie pendant les conquêtes coloniales.                              

          Lecture silencieuse.

          Vérification du sens

          Lecture magistrale.

B- Exploitation du texte :

         -donnez un titre à chaque partie.

        1er paragraphe : Les véritables causes de la conquête coloniale.

        2eme paragraphe : La guerre coloniale fut une guerre sans merci.

C- Analyse du texte :

1- Comment les Français ont-ils justifié l’invasion de l’Algérie ?

- L’affaire du coup d’éventail – le dey avait frappé de légers coups de son    

   chasse-mouche le consul français Duval qui l’avait offensé

2- L’auteur est-il de cet avis ? Quel terme utilise-t-il pour désigner le motif

    avancé par les Français ?

             - qu’un alibi pour justifier l’expédition de Sidi-Ferruch en 1830. Les véritables causes de la       

             conquête furent tout autres.

3- Quelles sont, pour l’auteur, les véritables causes de l’invasion de l’Algérie ?

           - On peut en dénombrer plusieurs : les suites d’une affaire louche concernant du blé vendu à   

           la France entre 1793 et 1798 et resté impayé.

          - la prétention de posséder sans redevances le Bastion de France et le droit de souveraineté sur     

          une partie de la côte orientale algérienne.

4- Quel effet sur le lecteur l’auteur recherche-t-il en qualifiant de « véritables » les causes qu’il      

     énumère ?             - Il veut convaincre et persuader le lecteur.

5- Une « guerre sans merci »: Justifiez l’emploi par l’auteur de cette expression ?

        - l’emploi de cette expression est justifié par le vocabulaire utilisé : inexpiable, sans loi, la ruine et la famine, on tirait sans pitié, les cris des épouvantés, des mourants se mêlent aux bruits des bestiaux

6- Quelle est, alors, sa visée communicative ?

       - Par les explications qu’il fournit et les témoignages qu’il exploite, l’historien fait valoir son point     

       de vue sur le fait ou l’événement. Dans la narration, s’insère alors l’argumentation.

 

Exercice de synthèse : Dégagez le plan du texte.

 

Le compte rendu critique

 

    Ce texte intitulé « Une guerre sans merci » écrit par l’historien algérien  Mahfoud KADDACHE extrait de son œuvre La Conquête Coloniale et la Résistance,   in ALGERIE , édité chez  Nathan-Enal en 1988. L’auteur y analyse les veritable  causes de l’expédition française en Algerie et les pratiques coloniales à légard des algeriens.

 

     MAHFOUD KADDACHE conteste les motifs que les français avançaient dans leur manuels.Selon l’auteur ,la situation socio-économique en France et les considerations d’ordre politique interne sont les veritables causes de cette expédition, il met ensuite en évidence l’aspet violent et barbare de la guerre menée par les colons pour occueper le pays et soumettre le peuple algerien . Pour nous convaincre de la justesse de son opinion ,l’historien utilise des témoignages d’officiers français qui ont participlés à cette guerre sans merci.

   

   Je pense que ce texte corrige une fause idée  consernant les veritable causes de la conquête française en Algerie comme je suis aussi pour la denunciation des crimes commis par le colonisateur français.

WORDsequence-03-projet-01-3.doc sequence-03-projet-01-3.doc 

projet1

3 AS - Projet 1 - Séquence 1

Projet N° 1 :

Dans le cadre de la commémoration d'une journée historique, réaliser une recherche documentaire puis faire la synthèse de l'information pour la mettre à la disposition des élèves dans la bibliothèque de l'établissement

Evaluation diagnostique. (1 heure)

Supports : Textes p.10, 11, 12

Objectifs spécifiques :

Les apprenants seront capables de:

- Énumérer les éléments périphériques textuels.

- Identifier le type de textualisation de chaque document. (chronologie succincte, texte)

Analyse concomitante des 3 documents.

• Faire observer les titres et les sources : un mot est récurrent (répété) dans les titres et sources des 3 documents. Lequel? Histoire

• S'agit-il de la même "Histoire"?

• Qu'est-ce qui accompagne chacun des textes? Une illustration.

• Comment l'information dans chaque texte est-elle présentée? De façon chronologique

• Quels types de phrases y sont employés? Phrases verbales et phrases nominales

• Les textes d'histoire sont-ils toujours écrits de cette façon? Non, (cf. textes p.14/15, 18, 20 …)

Complétez la grille suivante :Textes d'histoire Page 10 Page 11 Page 12
Pages 14/15, 18, 20
Faits rapportés
Source

Type de textualisation


Négociation du projet N°1.(1 heure)

Situation problème :

Dans le cadre de la commémoration de la journée du 11 décembre 1960, votre groupe doit :

- réaliser une recherche documentaire sur un événement qui a marqué l'histoire d'Algérie (1954-1962).

- enrichir son travail de témoignages recueillis dans des documents d'histoire de l'époque ou auprès de maquisards témoins.

Les travaux de groupes seront exposés le 11 décembre de l'année en cours dans la salle de lecture de l'établissement.

N.B : Votre recherche, pour vos camarades, sera d'autant plus intéressante que vos documents seront diversifiés.

• Citez quelques dates repères de la guerre de libération nationale.

• Qu'est-ce qui caractérise la journée du 11 décembre 1960?

• Quelle tâche doit mener à bien chaque groupe?

• Qu'est-ce qu'une recherche documentaire?

• Citez des exemples de documents dont vous allez vous servir. (Articles de journaux de l'époque, livres d'histoire, images, fichiers audio ou vidéo, …)

• A qui votre travail sera-t-il destiné? Les élèves de l'établissement.

• Quelle sera son utilité? Journée d'information contre l'oubli.

Constitution des groupes de travail et désignation des rapporteurs.



Activité d'expression orale.(1 heure)

Support : tableaux p.21

Objectifs spécifiques :

Les apprenants seront capables de :

- Prendre la parole pour interpréter les indications chiffrées données dans les deux tableaux.

• Combien de colonnes le 1er tableau comporte-t-il?

• Combien d'entrées au total?

• Quelles indications sont fournies dans ce tableau?

• Quelle colonne vous semble synthétiser le tableau? La dernière.

• Pourquoi?

• Par qui ce tableau est-il reproduit? Pourquoi?

N.B :

- Laisser libre cours à l'expression spontanée des élèves. Faire corriger, au besoin, l'élève qui parle par un autre pour impliquer tout le monde.

- Exploiter le 2ème tableau aussi si le temps imparti à l'activité le permet.



Compréhension de l'écrit. (02 heures)

Support : La société européenne d'Algérie, p. 18

Mahfoud KADDACHE, La Conquête Coloniale et la Résistance,

Algérie, Editions Nathan-Enal, 1988

Objectifs spécifiques :

Les apprenants seront capables de:

- Relever les dates constitutives d'une chronologie dans un texte.

- Citer les faits d'histoire qui s'y rapportent.

- D'appréhender la visée communicative du texte.

I. Exploitation des indices périphériques textuels :

• D'après le titre et la source, quel est le thème abordé dans ce texte?

• Faire observer le début du texte : le terme "européenne" est repris par deux mots au début du 1er paragraphe, lesquels? "Colonisation", "intrusion".

• Qui est l'auteur de ce texte?

• Qui est M. Kaddache? Un historien algérien.

• Quel rapport logique exprime "et" dans : La Conquête Coloniale et la Résistance

II. Lecture analytique :

• Quelle fut la conséquence de la colonisation? L'intrusion d'un peuplement minoritaire à la mentalité de vainqueur.

• Soulignez les dates mentionnées dans le texte, dans quel ordre apparaissent-elles?

• Qu'est-ce qui accompagne ces dates? Des indications chiffrées

• A quoi renvient ces indications chiffrées?

• Quel est le temps dominant dans ce texte? Le passé simple

• Pourquoi? L'historien narre des événements historiques, il les décrit et les analyse

• La présence de l'historien est-elle manifeste dans le texte? Non, son discours est objectif.

• Quel type de documents pensez-vous que l'historien ait consulté pour communiquer ces informations? Des documents d'histoire.

Synthèse :

Relisez le texte puis complétez le tableau suivantDates Faits historiques
Janvier 1840
De 1842 à 1846
1847
Après 1870
En parallèle


Sujet :

Le 1er novembre 1954 est une date repère de l'histoire d'Algérie. Rédigez un texte d'une vingtaine de lignes dans lequel vous raconterez les principaux faits historiques en amont ou en aval du déclenchement de la guerre de Libération Nationale.

N.B : Exploitation éventuelle du texte p.14, 15 de Dominique Sourdel auquel cas il faudrait préparer une fiche supplémentaire.

Activités de langue. (2 heures)

Supports : textes d'histoire

Relevé systématique des verbes conjugués :Verbes et sujets respectifs Infinitifs Temps
Observations

La colonisation entraîna

Le nombre des européens s'élevait

44% d'entre eux étaient français

On chercha

… arrivèrent de petits propriétaires

15000 immigrants s'installèrent

L'Algérie devint

Paris offrit

La colonisation libre se poursuivait

La naturalisation renforça … et cimenta un bloc qui se définit …
Entraîner

S'élever

être

chercher

arriver

s'installer

devenir

se poursuivre

renforcer, cimenter, se définir
Passé simple

Imparfait

Imparfait

Passé simple

Passé simple

Passé simple

Passé simple

Imparfait
Passé simple Passé simple = 6 occurrences

Imparfait = 03 occurrences





Le passé simple est le temps dominant dans ce texte.





L'historien narre des événements historiques, il les décrit et les analyse


• Réécrivez l'énoncé suivant au passé simple.

A l’ONU, lors de la 10e session, les délégués arabes ont tenté d’inscrire la «question algérienne» à l’ordre du jour. Elle a été repoussée par la majorité acquise à la France et ses alliés.

• Réécrivez cet énoncé au présent. Quelle est alors la valeur du présent? Présent historique

Les zones furent remplacées par six wilayate découpée chacune en zone (mintaka), secteurs (nahia), région (kasma), chacune d’entre elles dirigée par quatre membres selon le principe de la direction collective.

Le Conseil de wilaya comprenait un colonel politico- militaire assisté de trois commandants : militaire, politique, liaisons et renseignements.

Le secteur sanitaire était rattaché au Conseil de wilaya.

Exercice écrit (devoir maison) :

Réécrivez en texte la chronologie de la page 12 de "1er novembre 1954 à 9 août 1961". Vous veillerez à employer le passé simple et l'imparfait de l'indicatif.

Produit final attendu :

Le 1er novembre 1954, la révolution algérienne était déclenchée. Le 20 août 1956 se tenait le congrès de la Soummam et le CNRA ainsi que le CCE furent instaurés. Le 20 septembre 1957, la question algérienne fut inscrite à l'ordre du jour de l'ONU. L'année d'après, Ferhat Abbas créait et présidait le GPRA.

N.B : faire remarquer que réécrire une chronologie en texte donne souvent lieu à un paragraphe désarticulé.



Auto-évaluation / co-évaluation (1 heure)

Les élèves reprendront le sujet d'E.E. pour y réinvestir les acquis de la séquence.

Il s'agira d'amorcer un travail de co-évaluation en faisant travailler les apprenants en duo.

Il s'agira aussi de commencer à esquisser une grille d'évaluation critériée pour l'E.E..

Le moment sera propice aussi pour entamer le suivi de l'exécution du projet avec les rapporteurs de groupes.





Activités d'écriture. (2 heures)

Entraînement à l'écrit.
Reproduisez sous forme de chronologie succincte les faits d'histoire rapportés dans le texte p.18.
Quel type de phrases devrez-vous employer?

Travail attendu : emploi de phrases nominales.

Janvier 1840 : 25000 Européens dans les grandes villes.

1842 – 1846 : Arrivée (intrusion) de colons européens.

1847 : Installation (débarquement) de 15000 nouveaux immigrants européens.

1870 : Politique coloniale de Paris

Parallèlement : Poursuite de la colonisation libre.

Exercice écrit :

Complétez la grille suivante : vous utiliserez tantôt la forme verbale, tantôt la forme nominale. Il s'agira pour chaque phrase de repérer le noyau qui doit être transformé (verbe / nom)

Phrases verbales Phrases nominales

• La guerre de libération nationale est déclenchée.

• Les accords d'Evian sont signés en mars 1962.

• Le cessez-le-feu est déclaré le 19 mars 1962.

• L'autodétermination est proclamée.

• Le général Massu a pour mission de détruire le réseau ALN efficace de Yacef Saadi à Alger

……………………….

……………………….

……………………….

……………………….

……………………….
……………………….

……………………….

……………………….

……………………….

……………………….

• 20 septembre 1957, la question algérienne est inscrite à l'ordre du jour de l'ONU.

• Les résistants sont arrêtés et torturés.

• En 1961, le GPRA est présidé par Benyoucef Benkhadda.

• 20 août 1956 : le congrès de la Soummam se tient.

• 3 juillet 196, la France reconnaît la République algérienne.


Continuer le suivi de l'exécution du projet avec les rapporteurs de groupes.

Préparation à l'écrit.

Reprise du sujet d'E.E.

Sujet :

Le 1er novembre 1954 est une date repère de l'histoire d'Algérie. Rédigez un texte d'une vingtaine de lignes dans lequel vous raconterez les principaux faits historiques en amont ou en aval du déclenchement de la guerre de Libération Nationale.

• Repérage des mots clés dans le sujet.

• La date ciblée?

• La consigne exprimée? Produire un texte de 20 lignes.

• Type de texte attendu? Texte d'histoire.

• Que faut-il rapporter? Des faits d'histoire

• Que signifie "en amont"? "en aval"? avant, après.

• Quels temps allez-vous employer pour narrer et décrire les événements que vous avez retenus? Imparfait / passé simple.

Faits d'histoire en amont du 1er novembre 1954 :

1827 : l'affaire de l'éventail.

1830 : l'expédition coloniale de Charles X.

1832 : L'Emir Abdelkader dirige la résistance.

1840 : Bugeaud est nommé gouverneur d'Algérie

1830 – 1848 : Colonisation de l'Algérie

1871 : révolte d'El Mokrani et d'Aheddad

1926 : Messali crée l'E.N.A.

Politique de dépossession

1931 : Abdel-Hamid Ibn Badis fonde L’Association des Oulémas Musulmans Algériens (AOMA)

1937 : Messali fonde le P.P.A

1939 – 1945 : 2ème guerre mondiale.

1943 : Ferhat Abbas rédige le manifeste du peuple algérien.

1945 : Famine / soulèvement en petite Kabylie.

1947 : Messali crée le MTLD

1948 : création de l'O.S.

Faits d'histoire en aval du 1er novembre 1954 :

1er novembre 1954 ; Déclenchement de la guerre de libération nationale.

1956 : les S.A.S tentent de garder le contrôle des populations autochtones.

Congrès de la Soummam.

1957 : la bataille d'Alger

Mise en place de la ligne Morice.

1958 : Bombardement de Sakiat Sidi Youcef.

Discours du général De Gaule : "Je vous ai compris"

Création du GPRA

1961 : Création de l'O.A.S par les généraux Salan, Challe …

Echec des pourparlers à Evian (question du Sahara)

1962 : Réussite des négociations menées par le GPRA.

1er juillet 1962 : Référendum sur l'autodétermination.

5 juillet 1962 : L'Algérie recouvre son indépendance.

N.B : Les apprenants devront amorcer la rédaction définitive du sujet en classe.

Exemple de grille d'évaluation de l'E.E. dont doit se servir l'élève :Critères de réussite Oui Non
Je me suis documenté sur Internet … pour préparer mon E.E.
Mon récit d'histoire prend en charge la consigne exprimée dans le sujet.
Je raconte des faits d'histoire en respectant l'ordre chronologique.
Dans mon récit historique, le passé simple est le temps dominant.
Mon devoir respecte la limite imposée (20 lignes)
J'ai relu mon sujet avant de le remettre.




Compte-rendu de l'expression écrite N° 1 (1 heure)

N.B : Au terme du compte-rendu de l'expression écrite, les meilleurs devoirs d'élèves seront publiés sur le site.



Le fait Poétique (1 heure) Fatma N'Soumer (1833 - 1863)

Support : Chant populaire kabyle, p.24

Rapporté par M. Benbrahim, in Femmes du Maghreb.

Comment se présente le texte?

S'agit-il d'un texte écrit ou transcrit de l'oral?

Sur quel fait(s) d'histoire nous informe-t-il?

Qui rapporte ce chant populaire?

Pourquoi in "Femmes du Maghreb"? Lalla Fadhma N'soumer est une figure de la résistance à l'occupation française.

L'auteur a-t-il vécu les événements?

Pourquoi rapporter un (des) chant(s) populaire(s)?

N.B : Entrainment à la lecture expressive. Corrections phonétiques.



Lalla Fatma N'Soumzer est une personnalité algérienne de la résistance des Zouaouas (nom d'une ancienne et puissante confédération de 8 tribus dans la région de haute kabylie) contre la colonisation française dans les années 1850.

« Lalla » est un titre honorifique et une marque de respect féminin.

« N'Soumer » vient du kabyle « de Soumer », nom du village dans lequel son père tenait une médersa.

Une guerre sans merci

Niveau : Troisième année secondaire             Prof : Lias

Projet I : Dans le cadre de la commémoration d’une journée historique, réaliser une

            recherche documentaire puis faire la synthèse de l’information à mettre à   

            la disposition des élèves dans la bibliothèque de l’établissement...............

Objet d’étude : Textes et Documents d’Histoire

Séquence 03: Analyser et commenter un fait d’Histoire.

Activité 01 : Lecture

Compréhension :

OBJECTIF :

-          Lire est comprendre le texte

     -     Écouter, analyser et commenter des propos sur un fait historique.

Le texte support : Une guerre sans merci.

                  Mahfoud KADDACHE, La Conquête Coloniale et la Résistance,

                                                      in ALGERIE , Editions Nathan-Enal, 1988

A- Image du texte :

            Le titre : « Une guerre sans merci » écrit en caractères gras

La ponctuation : les guillemets, les deux points, les dates.

            La source : Mahfoud KADDACHE,La Conquête Coloniale et la Résistance,                     

                                                                     in ALGERIE , Editions Nathan-Enal, 1988

           Hypothèse de sens :

- Quelles informations donnent le titre, le nom de l’auteur et la source du texte?

   - Texte historique qui parle de l’histoire de l’Algérie pendant les conquêtes coloniales.                              

          Lecture silencieuse.

          Vérification du sens

          Lecture magistrale.

B- Exploitation du texte :

         -donnez un titre à chaque partie.

        1er paragraphe : Les véritables causes de la conquête coloniale.

        2eme paragraphe : La guerre coloniale fut une guerre sans merci.

C- Analyse du texte :

1- Comment les Français ont-ils justifié l’invasion de l’Algérie ?

- L’affaire du coup d’éventail – le dey avait frappé de légers coups de son    

   chasse-mouche le consul français Duval qui l’avait offensé

2- L’auteur est-il de cet avis ? Quel terme utilise-t-il pour désigner le motif

    avancé par les Français ?

             - qu’un alibi pour justifier l’expédition de Sidi-Ferruch en 1830. Les véritables causes de la       

             conquête furent tout autres.

3- Quelles sont, pour l’auteur, les véritables causes de l’invasion de l’Algérie ?

           - On peut en dénombrer plusieurs : les suites d’une affaire louche concernant du blé vendu à   

           la France entre 1793 et 1798 et resté impayé.

          - la prétention de posséder sans redevances le Bastion de France et le droit de souveraineté sur     

          une partie de la côte orientale algérienne.

4- Quel effet sur le lecteur l’auteur recherche-t-il en qualifiant de « véritables » les causes qu’il      

     énumère ?             - Il veut convaincre et persuader le lecteur.

5- Une « guerre sans merci »: Justifiez l’emploi par l’auteur de cette expression ?

        - l’emploi de cette expression est justifié par le vocabulaire utilisé : inexpiable, sans loi, la ruine et la famine, on tirait sans pitié, les cris des épouvantés, des mourants se mêlent aux bruits des bestiaux

6- Quelle est, alors, sa visée communicative ?

       - Par les explications qu’il fournit et les témoignages qu’il exploite, l’historien fait valoir son point     

       de vue sur le fait ou l’événement. Dans la narration, s’insère alors l’argumentation.

 

Exercice de synthèse : Dégagez le plan du texte .

 

Le compte rendu critique:

    Ce texte intitulé « Une guerre sans merci »,  écrit par l’historien algérien  Mahfoud KADDACHE,  extrait de son œuvre La Conquête Coloniale et la Résistance,   in ALGERIE, édité chez  Nathan-Enal en 1988. L’auteur y analyse et commente les véritables  causes de l’expédition française en Algérie et les pratiques coloniales à l’égard des algériens.

     MAHFOUD KADDACHE conteste les motifs que les français avançaient dans leurs manuels. Selon lui, la situation socio-économique en France et les considérations d’ordre politique interne sont les véritables causes de cette expédition, il met ensuite en évidence l’aspect violent et barbare de la guerre menée par les colons pour occuper le pays et soumettre le peuple algérien. Pour nous convaincre de la justesse de son opinion, l’historien utilise des témoignages d’officiers français qui ont participés à cette guerre sans merci.

       Je pense que ce texte corrige une fausse idée  concernant les véritables causes de la conquête française en Algérie comme je suis aussi pour la dénonciation des crimes commis par le colonisateur français.

Compte rendu critique une guerre sans merci liascompte-rendu-critique-une-guerre-sans-merci-lias.pdf (569.51 Ko)